A propos du terme « USAGER »

Dans de nombreux écrits de journaux, magazines et revues consacrés au social, l’expression « usager(s) de nos structures » revient. De la part de responsables, intervenants ou travailleurs sociaux. On l’entend aussi dans de nombreuses conversations entre les professionnels du travail social. Cette expression désigne celles et ceux qui font appel aux services sociaux ou y sont orientés. L’expression « usager(s) de nos structures » prouve à elle seule à nos yeux, à quel point la nature des relations entre les services sociaux et ceux qui les fréquentent est dénuée de franchise. Lire la suite

Au CHRS Prost on lutte contre la fracture sociale ET la fracture numérique.

Le CHRS Prost
Le CHRS Prost

Le CHRS Prost d’Emmaüs solidarité, au Pré-Saint-Gervais, compte 30 hébergés mais est ouvert à l’extérieur notamment par différents ateliers. Ce qui distingue « Prost », c’est son cyber espace qui fonctionne depuis 2007 et où près de 250 personnes ont été formées à la maîtrise de l’outil informatique.

En partenariat avec la ville du Pré-Saint-Gervais le centre accueille pour des stages d’informatique des Gervaisiens mais aussi des habitants de Pantin et des Lilas qui lui sont adressés par les services sociaux des différentes mairies. Ces stages sont bien sûr ouverts aux hébergés du centre. Tout accueilli ou hébergé d’Emmaüs a d’ailleurs la possibilité de faire ce stage. Il suffit pour cela d’en parler avec le travailleur social référent ou de contacter directement le centre. Lire la suite

Mes ciels, par Didier Dallemagne

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Depuis le début de cette année, je me sers de mon petit téléphone portable pour prendre des photos depuis mon balcon, sur des sujets liés aux couchers du soleil, la forme des nuages, etc. C’est très « boréal »…
Depuis très jeune je suis passionné par l’astronomie. Ce que j’y vois, les différentes beautés de ces couchers de soleil, m’apportent l’inspiration pour des carte postales, que je fabrique manuellement après avoir imprimé certaines photos.

Je prends ces photos seulement le soir parce que c’est le moment où les couleurs sont les plus intenses. Quand le soleil se couche, le ciel a d’autres couleurs et produits différents effets  visuels.

Je retravaille ces photos : j’ajuste la teinte, la saturation, le contraste et la luminosité des originaux pour obtenir ces images particulières. Elles me rappellent le Canada où j’ai vécu quatre ans.

Didier Dallemagne