Visite à Esteville

En 2011, les hébergés, salariés et compagnons du centre Emmaus Pereire se sont rendus à Esteville en Seine-Maritime, commune où l’Abbé Pierre a été enterré le 26 janvier 2007.

Depuis longtemps il avait manifesté son désir de reposer dans cette terre normande auprès de tous ses premiers compagnons.

En 1964, la famille Lanfry qui possède une entreprise de restauration de bâtiments, fait don à l’Abbé Pierre d’une demeure bourgeoise, entourée d’un grand parc de 2 hectares, à Esteville (Seine Maritime), à une trentaine de kilomètres au nord de Rouen.

Selon les vœux de l’Abbé, la halte d’Esteville sera transformée en maison de retraite à partir de 1972 pour accueillir les vieux compagnons. L’Abbé y occupera une chambre de 1991 à 1999.

A quelques 300m du lieu, autour de la petite église, s’étendent dans un carré qui leur est réservé, les tombes de ceux qui ont accompagné l’Abbé Pierre dès les premières heures de son combat. Lucie Coutaz, la co-fondatrice d’Emmaüs, décédée en 1982 à l’âge de 83 ans, et Georges Legay, le compagnon historique mort en 1966, y reposent.

Depuis 1999, la demeure d’Esteville est devenue une maison d’accueil pour les jeunes en difficultés, gérée par l’association Emmaüs. Parti vivre en banlieue, l’Abbé Pierre y reviendra séjourner régulièrement entre 1999 et 2005.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s