La musique dans la peau

Les musiciens du groupe Van Fan FAHRE ont allumé le feu sur scéne comme le dit

si bien le chanteur populaire français Johny Hallyday.

Une chanteuse magnrébine nous a envoutés avec sa voix suave. Elle a interprété hbibi diallli ya houa, une chanson marocaine. Elle a chanté des chansons libannaises et égyptiennes.

Les gens ont bougé au rythme de la musique.

Cette chanteuse bruxello-marocaine et les jazzmen ont su s’accorder à merveilles pour nous emporter vers le monde de l’Orient avec une chanson de Fayrouz, Oum Kalsoum, Farid EL Atrach.

 

Radia Bercisse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s