L’ALCOOL QUI PARLE

Pauvre Humain

Je suis la mort

Et j’en suis fière

Je ressent un plaisir fou

A détruire tout ce qui m’entoure

Toi,

tu es conscient de ça

Mais tu me consomme quand même

Je ris de toi

Et tu ne te rends pas compte

Imbécile d’humai

Continue de m’absorber

Et tu verras

J’ai le pouvoir du mal

Avec moi dans ton corps

Tu te sens bien, détendu

Ce n’est qu’une diversion

Je m’amuse à dévorer ton cerveau

tu as raison dégringole

Tel un château de carte

Tué par le vent

Et toi?

Idiot que tu es

Tu en demandes d’avantage

je peux continuer, ma lutte sanguinaire

 

 

Partout ou je passe
Sans même tanter de me cacher
je sème la tempête
a ces pauvres esprits
je dis merci
A cette race bête
Qui me tient en vie.

Poème
de mimi 17 ans en 2003.

Retrouvé par MANSLI

Transcription C.BERTIN

Une réflexion sur “L’ALCOOL QUI PARLE

  1. chrisbertin 19 septembre 2012 / 1402 34

    Mansli merci,
    je dois préciser que des écrits son sur LA VIE SANS ALCOOL, voir et écouter les écrits de Serge REGGIANI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s