Le dépistage organisé du cancer du sein

Le dépistage organisé du cancer du sein, mis en œuvre par les pouvoirs publics et généralisé sur l’ensemble du territoire depuis 2004, est proposé tous les deux ans aux femmes âgées de 50 à 74 ans. Celui-ci est pris en charge à 100 % par l’assurance maladie, sans avance de frais. Les mammographies normales sont systématiquement relues par un second radiologue, pour plus de qualité et de fiabilité. Le dépistage est géré au niveau départemental par des structures dites structures de gestion.

Les principaux facteurs de risque sont les suivants :

–         Le sexe (plus de 99 % de ces cancers touchent des femmes, moins de 1 % des cas touchent les hommes) ;

–         L’âge (les deux tiers des cancers se déclarent après 50 ans) ;

–         Les antécédents personnels ;

–         Les antécédents familiaux ;

–         Et certaines prédispositions génétiques.

S’y ajoutent des facteurs externes, liés à l’environnement ou aux conditions de vie : l’exposition de l’organisme à certaines hormones – notamment les oestrogènes de synthèse – le tabagisme, la consommation d’alcool, le surpoids et la sédentarité.

Le moyen d’agir :

Le dépistage à pour objectif de détecter, chez des personnes à priori non malades, celles qui présentent des anomalies susceptibles d’évoluer vers un cancer afin des les traiter efficacement. Le dépistage constitue, à ce titre, l’une desarmes laplus efficace contre le cancer du sein. Détecté à un stade précoce, le cancer du sein peut non seulement être guéri dans plus de neuf cas sur dix, mais aussi soigné par des traitements moins lourds, entraînant plus rarement des séquelles.

Ce programme repose sur un cahier des charges qui en fixe les modalités et en précise les critères de qualité, le suivi et l’évaluation. En 2011, plus de 2 400 000 femmes de 50 à 74 ans y ont eu recours, soit 52,7 % des femmes concernées. Ce pourcentage doit augmenter et les femmes doivent être plus nombreuses à bénéficier de ce programme.

Qui est concerné ?

Le programme de dépistage du cancer du sein est proposé, tous les deux ans, à toutes les femmes de 50 à 74 ans, sans symptôme apparent ni antécédent de ce cancer.

En effet, c’est entre 50 à 74 ans que les femmes ont le plus de risque de développer un cancer du sein. C’est donc pour cette tranche d’âge que la mise en place d’un programme de dépistage organisé du cancer du sein par mammographie s’avère particulièrement justifiée.

Ce qui est le plus important à retenir pour nous les femmes et les hommes est d’effectuer une autopalpation des seins au moins une fois par mois.

La technique d’autopalpation des seins : 

Je vous joins le lien afin de la faire vous-même : http://youtu.be/Lw4i9vB184A.

Au moindre signe ou en cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre médecin. La palpation des seins est un geste simple qui, bien pratiqué, rentre dans le cadre du programme du dépistage du cancer du sein.

Christine B.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s