Et les tableaux fusent

1 (10) (2)1 (2)1 (20)1 (1)1 (7)1 (8)1 (16) 1 (18)1 (4)1 (5)

C’est dans le cadre du festival de « C’est pas du luxe » que je rencontre Marea Annick qui vit actuellement au foyer de Malmaisons à Paris.

Ce qui là poussé à faire des tableaux c’est la venue d’une personne pour expliquer le but de ce festival.

Née en Nouvelle Calédonie, elle nous raconte son enfance à travers ses tableaux.

Depuis qu’elle a appris qu’elle allait participer à ce festival elle s’est mise à produire des tableaux, afin de les exposer lors de celui-ci.

Mais un tableaux lui prend beaucoup d’heures à faire. Elle se met à peindre  : le matin, la nuit et pendant les vacances. Selon son temps libre en fait.

Il y a tout un cérémonial dans sa pratique. Elle met tout d’abord de la musique, met son chevalet, prépare toute la peinture, et les femmes du foyer viennent aussi la rejoindre et participe parfois à une idée qu’elles ont. Et parfois l’idée se retrouve dessiné dans un de ses tableaux.

Je suis ébahie par sa création, ces couleurs, qui sont pas les mêmes couleurs selon les îles qu’elle peint.

Il est bien évident que de les voir en vrai est plus sympathique et surtout quand Marae Annick est là pour les commenter.

Christine BUREL

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s