Imprimer, exprimer !

Les émotions, douces ou douloureuses, s’inscrivent et dans le corps, à notre insu, et le corps les restitue à sa façon, claire ou mystérieuse, au-delà des mots. Ces émotions imprimées puis exprimées, les résidentes de la pension de famille de la SPAP, à Nîmes, les ont restituées dans une chorégraphie émouvante signée Zéline Zonzon.

La chorégraphe travaille avec ces femmes depuis longtemps. L’année dernière, déjà, elles sont venues présenter leur spectacle, « Les Imprimées » au festival du Thor. Et elles ont eu très envie de revenir.

Alors sur la scène de la salle des fêtes, elles ont à nouveau dansé. Et beaucoup ému le public. La pièce met en scène des corps « chaotiques », de toutes formes, de tous âges, des corps qui ont vécu, un peu ou beaucoup. Ils s’accordent, se répondent, s’articulent et se comprennent, au-delà des mots. Ils révèlent les émotions enfouies que la parole ne peut dire et la puissance de leur langage.

Zéline Zonzon, chorégraphe

« C’est la deuxième fois que nous présentons ce spectacle au festival du Thor. La première fois je me suis promenée pour voir plusieurs ateliers. Cette année, la SPAP m’a encore contacter pour cette deuxième édition et nous avons travaillé depuis le mois d’août 2013. Un de nos objectifs, c’est que les participantes « trouvent leur corps ». Derrière ce projet il y a des enjeux culturels aussi, bien sûr. Le festival commence à attirer un grand nombre de participants et de spectateurs. J’aimerais revenir aux prochaines éditions. »

Kim, une spectatrice

« Dans ce spectacle, il y a beaucoup de personnes de différentes formes physiques tant par leur morphologie que dans la façon de s’habiller. C’est vraiment un spectacle ouvert et c’est encourageant pour le public.
C’est enrichissant et motivant, émouvant aussi. Il y a de la sensualité et de la solidarité au sein de ce groupe. Ça donne envie de danser.  »

Nathalie, spectatrice

« C’est intéressant ce travail sur les différences, les images. Tout le monde s’expose avec beaucoup de solidarité dans cette chorégraphie. »

Thimote Dongotou

etmaparole

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s