Emmaus Bichat : un lieu d’acceuil le plus ancien et convivial pour tous

Je suis Monsieur Kariba, Je viens au nom du journal Etmaparole  en tant que membre pour une interview à Emmaüs Bichat  .

Je rappel tout d’abord que  j’ai connu Emmaüs Bichat à travers une association au nom de » Droits devant » qui m’as envoyé vers un Monsieur au nom de Sow Mody.

Ce Monsieur m’as encouragé à participer à un atelier avec des personnes du journal « Et ma parole » et depuis lors je fréquente Emmaüs Bichat et le journal « Et ma parole ». Je suis fière d’être honoré pour effectuer cette mission.

J’ai été reçu par une animatrice du Centre Bichat  qui s »appelle  Christine à qui j’ai posé quelques questions sur l’organisation de la structure dont voici les détails :

Question 1 Kariba : Quel est le rôle des éducateurs spécialisés et des moniteurs éducateurs?

Réponse de Christine:

Un moniteur éducateur: Fais sensiblement le même travail que l’éducateur spécialisé. C’est à dire: Accueil, suivi social des personnes, recherche d’hébergement  » urgence et stabilisation ».

Un hébergement d’Urgence est un Hébergement pour 1 nuit voir jusqu’à 1 mois mise à l’abri.

Un Centre de Stabilisation: Hébergement pour durée indéterminée.

Accompagnement si nécessaire à la préfecture pour demande de régularisation et orienter auprès des partenaires extérieurs comme: Hôpital St Louis, Opticien , Photographe pour photos d’identités pour titre de séjour, ou auprès de psychologues ou psychiatres et demandes de cures.

Il existe aussi une permanence juridique au sein de la maison de la rie Bichat.

Un animateur : Accueil, oriente les personnes vers les partenaires extérieurs ( Hôpital, accueil pour famille, accueil pour mineurs), met en place des animations dans la structure ou des sorties culturelles.

Aide aussi les personnes à remplir les formulaires administratifs tel que: les impôts, demande solidarité transport, aide à l’inscription à pôle emploi via internet, aide à l’écriture des CV et lettres de motivation.

Un auxiliaire socio éducatif : Accueil, oriente les personnes, veille au bien être du public à l’intérieur de la structure, participe aux animations et aide les éducateurs et les animateurs au bon fonctionnement des animations et des ateliers organisés.

Question 2 Kariba  A l’ouverture de la structure avez-vous mesurer ou évaluer le nombre de personnes que vous alliez accueillir dans l’avenir?

Réponse de Christine

La maison dans la rue est le premier accueil de jour ouvert sur Paris en 1994.

Cet accueil de jour à été ouvert par l’Abbé Pierre, financer par la ville de Paris, par l’État par la RATP qui finance les machines à laver et les sèches linges et par la Fondation Abbé Pierre.

A l’ouverture comme c’était le premier accueil de jour sur Paris pour recevoir les personnes en difficulté et vu le nombre de personnes à la rue à cette époque il nous était impossible de pouvoir évaluer puisque nous étions la seule structure à les recevoir.

Synthèse de Kariba : Ce que je pense de l’accueil de « La maison de la rue Bichat »:

L’accueil est merveilleux au niveau de l’équipe éducative car tous les membres qui y travaillent  ont tous  le sourire aux lèvres tous les jours malgré quelques fois des accueillis qui sont un peu agressifs parfois mais l’équipe arrive à gérer les situations de conflit.

Mon observation est que la maison de la rue Bichat fait de son mieux pour aider les personnes à sortir du fossé de l’exclusion.

Par Kariba pour etmaparole

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s