Déménagement à Flandre

 

IMG_2802

 

Le 15 Octobre 2013 s’est déroulée sous la direction  de M. Morel, (directeur général d’Emmaüs solidarité) la première réunion annonçant les travaux de réhabilitation du bâtiment du CHRS Flandre. Étaient réunis ce jour-là : le directeur du territoire actuellement à la retraite  Maurice Garreau, le service GPI(groupe professionnelle immobilier) dirigé par M. Ballestrino et la cheffe de service du CHRS Flandre Mme Blandine Maisonneuve.

Au cours de cette réunion, plusieurs propositions de (relogement) d’hébergement transitoire des familles ont été faites. Cependant, certaines n’ont pu être acceptées car jugées trop loin des écoles où sont scolarisés les enfants. Soulignons que le centre EMMAUS de Flandre est celui qui compte (le nombre le plus important d’enfants) un nombre important d’enfants (au 16 mai 2014 : 29 enfants dont 14 ont moins de 6 ans).

Le 27 Novembre 2013, lors du CVS (conseil de vie sociale),(avec la présence de M. Garreau)il a été annoncé aux familles que des travaux auront lieu dans l’immeuble et que les familles seraient hébergées provisoirement dans des appartements pas trop éloignés des écoles et des crèches. Dès lors, les recherches de relogement se sont multipliées et aux dernières nouvelles il n’y avait aucune réponse des bailleurs exceptés l’hôtel social Les Marronniers où seraient logées trois familles, la rue du Pavillon où seraient logées quatre familles et un appartement à Clignancourt pour une famille. D’autres  resteront à Flandre.

Une autre réunion avec le GPI s’est déroulée afin de présenter aux familles  le déroulement des travaux en Mars 2014. Depuis cette annonce, plus aucune nouvelle n’est donnée et un grand blanc s’installe. Dès lors, les recherches de relogement se sont multipliées et aux dernières nouvelles il n’y avait aucune réponse des bailleurs exceptés l’hôtel social Les Marronniers où seraient logées trois familles, La Rue du Pavillon où seraient logées quatre familles et un appartement à Clignancourt pour une famille. D’autres  resteront à Flandre.  Le 16 Mai 2014, on annonce le démarrage des travaux et que les familles devraient quitter les lieux au plus tard en mi-juillet.

Les délais étaient assez courts et les lieux ne convenaient à personne ; ce qui a suscité des mécontentements et des mésententes  entre les travailleurs sociaux et les résidents. Comment un sujet abordé depuis pas mal de temps peut prendre l’aspect d’un évènement mal organisé ? UNE SEMAINE : ce fut le délai pour déménager 7 familles. Notons aussi que ces déménagements n’ont pas été effectués uniquement par des déménageurs mais aussi et surtout par les travailleurs sociaux. Un épuisement physique mais aussi moral provenant des deux côtés. Certains appartements (Pavillon) étaient assez humides pour l’état de santé de certaines personnes ainsi que d’enfants au bas-âge, d’autres (Marronniers) sont situés dans des immeubles peu équipées avec des escaliers très étroits ayant entraîné la chute d’une mère de famille.

Des immeubles avec des problèmes de plomberie qui, depuis des années, n’ont malheureusement jamais pu être résolus. Les Marronniers, un hôtel social qui nécessite des travaux à son tour et surtout un foyer pour hommes célibataires et donc dans une certaine incapacité à accueillir des familles.

Néanmoins, je profite de cet article pour rendre hommage au nouveau directeur du territoire M. Jean Souleyreau, Mme Blandine Maisonneuve ainsi que toute l’équipe de Flandre dont les efforts au cours de cette expérience ont été louables.

 

Etienne Faouzia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s