L’accessibilité, toute une histoire

IMG_2925
Un ascenseur qui permet d’accéder d’un étage à l’autre

La France a une prise de conscience collective développée mais tardive de l’accessibilité des bâtiments aux personnes à mobilité réduite. Elle s’est dotée d’une loi en 1975 sur le handicap. Chaque président, de Valéry Giscard d’Estaing le père de cette loi, à François Hollande en passant par Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy , a apporté sa contribution à l’amélioration du texte. Forte de son succès, cette loi à permis d’entreprendre beaucoup d’efforts mais bien d’autres restent encore à faire.

D’un gouvernement de la République à l’autre, l’association Emmaüs d’autrefois et Emmaüs solidarité aujourd’hui, a peiné hier à trouver les moyens afin de répondre à cet énorme défi. Or, depuis quelques années l’association passe à une vitesse de supérieure, et serre les étaux pour être à la une de cette préoccupation nationale. Et de manière spécifique, les directions successives de l’association se démarquent par une volonté farouche d’améliorer l’accessibilité afin de répondre aux recommandations européennes.

Emmaüs solidarité prend soins de faciliter les déplacements et la circulation des personnes handicapées où elles résident, où elles se trouvent et où se rendent. Car Emmaüs Solidarité est au taquet du combat, d’une époque à l’autre. Et se dit bien disponible à contribuer globalement aux avancées de la cause du handicap et de l’accessibilité. Notamment en remplissant ses obligations comme pour préserver l’état de santé des handicapés qui résident dans ses différents centres d’hébergements.

IMG_2923
Une rampe qui permet de faciliter la circulation des personnes à mobilité réduite

De l’idée à la pensée, l’association se fixe des objectifs afin de faire mieux pour les personnes accueillies handicapées. Elle s’évertue toujours à trouver des solutions adaptées communément avec des financeurs, de façon à rendre tous ses sites accessibles en conformité avec les normes souhaitées par l’Union européenne. Voilà quelques exemples de centres accessibles du centre de Paris : Montesquieu, Jacques Louvel-Tessier, Pereire, Prost, Pyrénées et Valmy.

On attend toujours plus de la part des financeurs mais l’association s’implique davantage dans cette cause qui provoque, parfois tant de remous sociaux à travers le pays et l’Europe toute entière. Elle s’informe des difficultés, se positionne pour apporter sa bonne volonté et engage sa responsabilité. Or Emmaüs solidarité est arrivée à réhabiliter même son siège social, rue des Bourdonnais dans le 1er arrondissement de Paris, en l’équipant d’une rampe et en remettant à neuf ses ascenseurs.

Clément BANIALA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s