Le printemps des étudiantes de l’IRTS de Montrouge à Emmaüs solidarité

Le 10 mai 2016, des étudiantes de l’Institut régional du travail social de Montrouge sont venues rencontrer l’équipe et les personnes hébergées de l’Espace culturel et citoyen du CHU Louvel Tessier. Trois institutions étaient réunies (Emmaüs Solidarité, le Fonds régional d’art contemporain (FRAC) et l’Institut régional du travail social (IRTS) de Montrouge), afin d’échanger sur plusieurs points liés à leur fonctionnement commun. Il ne s’agissait donc pas d’une simple balade mais d’une relation importante pour la suite de leurs projets communs.

Emmaüs Solidarité à eu dès le premier contact avec ces partenaires l’envie de les connaître, de connaître leur motivation à s’intéresser à notre structure et d’aider les étudiantes à construire leur projet en vue d’une professionnalisation comme assistante sociale.

Une raison explique la venue des étudiantes : tous les ans, elles doivent suivre dans leur programme de formation des modules sur la « médiation ou les techniques éducatives ». Il s’agit pendant une semaine pour ces étudiantes de 3e année, de découvrir ou d’approfondir un domaine d’expression (théâtre, vidéo, danse, photo), d’abord entre étudiants puis sur le terrain avec des personnes qui résident dans des structures d’hébergement. Voilà comment cette poignée d’étudiantes a été amenée à faire cette visite à l’Espace culturel et citoyen Louvel-Tessier d’Emmaüs solidarité.

Par le biais de l’une de leurs collègues en service civique dans le CHU, elles ont découvert ce lieu atypique et son fonctionnement particulier. C’est l’un des centres d’Emmaüs solidarité qui procure de l’équilibre aux nombreuses personnes venant de la rue et qui ont our la plupart beaucoup de soucis dans de leur quotidien. Les étudiantes en visite ont décrit cette rencontre de travail comme un apport bénéfique pour leur scolarité. Dans l’optique de leur avenir professionnel, après des échanges constructifs, toutes se sont dit que « science sans conscience n’est que ruine de l’âme ». Pour elles, ces échanges sont un apport de plus à leur apprentissage dans leur champ de compétence.

La convergence des attentes de part et d’autre m’a permis d’établir aisément le vrai lien entre l’équipe, les hébergés et ces étudiantes. J’ai vu un groupe vrai, dynamique, efficace et pragmatique.

Clément BANIALA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s