Journées de collecte alimentaire à l’Etape ivryenne

Les 26 et 27 novembre 2016 se sont déroulées les journées de collecte nationale au profit des banques alimentaires. L’association Emmaüs solidarité y a participé dans de nombreuses villes et communes. Le centre d’accueil de jour d’Emmaüs à Ivry, l’étape ivryenne, a mis en place comme chaque année un dispositif de collecte, de tri et de rangement des denrées.

collecte alimentairePour Mr Selimaj, chef de service de la structure, la collecte de cette année dépasse celle de l’an dernier. Et il poursuit : « Avant tout propos nous tenons à remercier les habitants d’Ivry qui ont eu une fois de plus un élan de solidarité qui nous réjoui. Nous remercions également les responsables et les employés des supermarchés d’Ivry qui ont tout mis en œuvre pour que la collecte se déroule bien.

Cette collecte nous permet de conduire dans de bonnes conditions le Plan hivernal de l’étape ivryenne, qui consiste essentiellement à servir tous les jours (sauf le jeudi et le week end) un plat chaud à tous ceux qui le souhaitent dans le centre d’accueil de jour. Mais au cours de l’année cela permet aussi de venir en aide sur le plan alimentaire à des familles ou des personnes seules. Cela arrive parfois dans l’urgence et nous devons réagir vite, le temps de trouver des solutions plus pérennes dans le cadre de l’accompagnement social. Les collectes alimentaires représentent en ce sens un stock de sécurité ».

Journées utiles

A propos ces journées proprement dit, Julien Priarone, coordinateur social à Emmaüs solidarité nous explique : « Nous constituons des équipes de deux à trois volontaires selon les disponibilités des uns et des autres, sur les deux jours que dure la collecte. Ces volontaires sont des bénévoles de l’association, des personnes accueillies et des travailleurs sociaux. Les équipes ainsi faites collectent pendant deux heures, puis elles sont relevées. Le produit de la collecte est ramené sur le lieu de stockage où des équipes du même type déchargent, trient et entreposent les produits. Tout cela se passe dans la bonne humeur et à la fin les personnes ayant participé sont toutes satisfaites. »

Un accueilli qui a participé au tri et au rangement tout l’après-midi du samedi 27 novembre raconte : « j’ai déjà fait la collecte à l’entrée des magasins et je sais que c’est le samedi après-midi que l’on collecte le plus. C’est pour cela que je me suis porté volontaire au déchargement et au tri samedi après le déjeuner ». Une accueillie qui participe pour la première fois ajoute : « Une dame est venue vers nous pour nous féliciter. Elle m’a dit qu’elle avait eu des problèmes dans sa vie et que les aides alimentaires l’avaient beaucoup aidée. Elle nous a ensuite remis un panier plein de produits alimentaires et de couches pour bébés. Chaque fois que je pourrai je ferai la collecte même si je ne viens plus à Emmaüs ». Un autre qui lui, a fait la collecte puis le tri durant les deux jours nous dit : « C’est normal pour moi de faire ça. Je prends mon petit déjeuner au centre Emmaüs et de novembre à mars tous les midis je mangerai là. Nous en sommes les premiers bénéficiaires. Et puis toutes ces personnes qui offrent pour nous une partie de leurs achats sont vraiment sympathiques ». Pendant les collectes des produits hygiéniques, de la nourriture pour bébés et des couches font partie des dons.

G. du Vent d’Autan

Le plan hivernal : De novembre à fin mars un plat chaud est servi à tout accueilli qui se présente dans grande la salle polyvalente du sous-sol, de midi à 14h, tranche horaire correspondant à la pause des travailleurs sociaux. Les accueillis disposent eux-mêmes les tables et chaises pliantes, dressent les couverts et aident au service qui est assuré par deux employés. Pour éviter tout gaspillage le centre commande tous les jours 25 plats à réchauffer. L’affluence peut atteindre 40, voire 50 personne dont régulièrement une dizaine de femmes et beaucoup de jeunes gens. C’est alors que des conserves sont prises sur les produits collectés et réchauffées afin de pallier au manque. Ou alors des repas pouvant être prêts en une demi-heure sont préparés. Tout le monde se trouve donc servi. Les entrées sont faites avec des légumes et fruits invendus des magasins alimentaires. Et il y a en général un dessert et/ou un fromage pour chacun. A la fin du repas le matériel est rangé et à 14h les activités du centre reprennent jusqu’à 17h. Les accueillis qui le souhaitent peuvent ainsi rester au chaud toute la journée avec en plus un repas à la clé durant l’hiver. Le plan hivernal de l’étape ivryenne est à notre avis une initiative exemplaire à bien d’égards et devrait inspirer d’autres centres d’accueil de jour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s