Une allocation chasse l’autre : la santé en danger

Comme j’ai l’AAH et la majoration « autonomie » mes revenus dépassent de 2€ le barème pour obtenir l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé (ACS). Je n’ai pas droit à la CMU complémentaire. Cela m’embête aujourd’hui. J’ai des soins médicaux à faire, un scanner des cervicales car j’ai de l’arthrose après une chute, et un scanner du nerf optique. Je ne peux pas les faire, ni faire de la kiné. C’est embêtant. J’ai des fourmis dans les bras qui ne partiront pas tant que je n’aurai pas fait de kiné.

On m’a dit : « va voir un ostéopathe ! ». Mais déjà que je n’ai pas les moyens de payer la part mutuelle du kiné, je peux encore moins payer un ostéopathe qui n’est même pas remboursé par la sécurité sociale !

J’ai du faire un recours auprès du directeur de la sécurité sociale. Les éducatrices de l’Espace Familles de Créteil m’ont aidée à écrire cette lettre de recours et à formuler les arguments clés pour cette démarche. Cette situation traîne depuis l’été. J’encaisse, je ne peux rien faire d’autre.

Soraya

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s