Gratiferia : une brocante gratuite entre habitants

Gratif-pour-articleIl existe actuellement un collectif d’habitants qui organise une Gratiferia, tous les premiers dimanches du mois dans le quartier du Buisson Saint-Louis dans le 10e arrondissement de Paris. Linguistiquement, « gratiferia » signifie en langue espagnole « fête de la gratuité ». Il s’agissait dans un premier temps de faire se rencontrer les habitants lors d’une brocante gratuite. Cette activité a été décidée en conseil de quartier en juin 2016, avec un seul objectif : créer du lien entre les habitants du quartier, en collectant des habits et affaires que les ménages n’utilisent plus pour rendre service à d’autres, en particulier aux plus démunis.

Comme le projet s’est déroulé finalement après l’été, ses animateurs ont souhaité que cette brocante se déroule à l’intérieur d’un bâtiment. L’un d’eux s’est rapproché du Chu espace culturel et citoyen de l’association Emmaüs solidarité au 36, rue Jacques Louvel Tessier,

L’importance de ce projet a attiré l’attention du responsable du CHU car il offre de la gratuité et permet de rapprocher les différents habitants du quartier. Il a donc accepté et le CHU a donc proposé l’auditorium où se déroulera la brocante et pourront se croiser des habitants de tous les horizons, dans le respect de la liberté, de l’égalité et aussi de la fraternité. Cette brocante offre à tous une fête gratuite, une fête du don et une fête du don artistique. A la clôture de la brocante, profitant des moyens de l’auditorium, une scène ouverte sera organisée et des scènes de théâtre, de la musique, de la magie ou de la poésie seront présentées. Tout ceci dans une effervescence qui rapproche les uns et les autres. Avec le temps c’est devenu un vrai spectacle.

Devant le succès de la première Gratiferia en octobre 2016, les animateurs ont souhaité la reconduire et ces fêtes de la gratuité ont lieu depuis tous les premiers dimanches du mois. Ce sont vraiment des instants joyeux autour d’un thé, d’un café, de petits gâteaux, de crêpes et de fruits. Tout cela se déroule dans une atmosphère d’humanité et donne du sens à l’action sociale en faveur d’un monde qui permettrait à chaque habitant de vivre mieux les valeurs de notre société. Lors de la brocante, chacun se sert sans donner d’argent en échange ; d’autres apportent ce que dont ils ne se servent plus chez eux.

Cette approche solidaire s’adresse à tous et apporte du soutien aux personnes les plus démunies. Elles pourront en effet se procurer quelques affaires et redonneront ainsi une seconde vie aux nombreux objets de toute sortes venant de la récupération.

La charité suppose toujours une conscience des besoins de l’autre, une empathie. C’est le propre d’un quartier qui veut aller vers les habitants, s’ouvrir à tous pour dire « nous sommes ici présents pour tous ».
Clément Baniala

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s