Ce que j’ai vu… c’est Paris

La Bastille la nuitCe que j’ai vu… c’est Paris
Ils pensent qu’ils m’ont volé le bonheur et le tien aussi,
Ils m’ont créé des douleurs et nos cœurs blessés
A travers ta messagère ils veulent me confirmer,
J’ai regardé la Bastille je suis resté étonné.
J’ai pris ma décision et j’ai crié « ça suffit ! »
Depuis le temps que je te connais,
Je me demande : « mais c’est quoi qui me lie à toi de si près ? ».
J’ai regardé en arrière et je t’ai vue.
Qui sait les douleurs ? Seul celui qui les a vécues,
C’est pour ça que nous sommes deux âmes sœurs pour toute la vie.
Moi je te dicte et toi t’écris, ce sont nos poésies.
Chaque jour une qui décrit, notre amour infini.
La pratique………… vient après …………. la théorie,
et sur leurs conneries déjà promises et jurées ,
on les partage au monde entier avec un prix.
Ce n’est pas pour nous mais pour la solidarité,
c’est derrière elle que se trouve le bonheur infini,
basé sur la justice absolue avec un grand respect.

Merci Dieu infini

Nabil Zahouani

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s