Le monde

Le nôtre, le vôtre se focalise trop souvent sur les intérêts parfois mesquins.

Voilà pourquoi ce monde là est toujours dans un savoir limité. Et entraine ceux qui s’égarent injustement à son enseigne par manque d’appréhension.

Ce qui ne peut favoriser la force de vision de choses ceux des égarés. Car le mieux est l’ennemi du bien, et si chaque visage humain ne transcende pas rayonnement.

 

La transcendance dit l’impossible qui nous enveloppe et nous traverse. Cette transcendance là n’est pas par définition celle d’une expression suggérée par la maturité telle qu’elle soit.

Mais à l’inverse il y a une autre qui s’implique en chaque visage sa qualité d’être, aussi bien sa dimension métaphysique.

 

Clément-BANIALLAS