La « mandarinette sans pépins » ou clémentine

La clémentine est apparue vers 1892 en Algérie et doit son appellation à un religieux, le père Vital Rodier Clément(1839-1904). Celui-ci, directeur de l’orphelinat de Misserghin, petite ville située près d’Oran dans l’ouest de l’Algérie, était aussi le chef de travaux de la pépinière de l’établissement.

La clémentine est le 4eme fruit le plus consommé en France

Père Clément est tenu d’avoir créé le nouveau fruit, que l’on nomma dans un premier temps la « mandarinette sans pépins », en croisant la fleur d’un mandarinier avec du pollen provenant d’un oranger. Lire la suite

Ateliers cuisine, échange et convivialité

Des ateliers cuisine suivis d’un repas sont organisés à l’Espace familles de Créteil tous les mardis et mercredis. Chaque personne présente peut participer, donner son idée sur le menu du jour. La cuisine est équipée de tout le matériel nécessaire.

On se répartit les tâches spontanément en présence des éducatrices, pour préparer le repas du midi, toutes ensemble. L’une épluche les légumes, l’autre fait la sauce vinaigrette, une autre un gâteau pour le dessert. Chacune apporte ses astuces tirées de la cuisine de son pays : Algérie, Afrique, Pérou, France… Chaque dégustation est une découverte digne des grands restaurants !

L’ambiance qui règne dans l’Espace familles ces jours-là nous fait oublier l’éloignement et la dureté de la vie.

Ourida et Malika

Bons plans : wifi, musées, meubles, vêtements, nourriture, livres…

Le bon plan « wifi » de Kariba
Étant hébergé dans un centre d’hébergement ou je n’ai pas accès à internet, je suis obligé de trouver des solutions pour aller sur le net. Même avec un webtrotter on n’a pas de réseau du tout. Alors je vais à la bibliothèque nationale François Mitterrand c’est gratuit, calme et on peut se connecter gratuitement au wifi.
Quai François Mauriac, Paris 13e, métro lignes 6 (Quai de la gare), 14 et RER C (Bibliothèque François-Mitterrand). De 14h à 19h le dimanche et le lundi et de 9h à 18h du mardi au samedi.

Les bons plans « musées » d’Isabelle et Stéphane

Les premiers dimanche de chaque mois vous pouvez visiter gratuitement les musées nationaux, par exemple le musée des Arts et métiers, le Louvre, Musée national d’Art moderne au Centre Pompidou, Orsay…
Certains musées sont gratuits tout le temps. C’est le cas

  • du Musée d’histoire de la ville de Paris (Carnavalet, 23 rue de Sévigné, Paris 3e, métro Saint-Paul Chemin Vert )
  • du Musée des arts de l’Asie de la ville de Paris (7 avenue Vélasquez, Paris 8e, métro Villiers ou Monceau)
  • de la maison de Victor Hugo (6 place des Vosges, Paris 4e, métro Bastille),
  • du Musée d’art moderne de la ville de Paris (11, avenue du Président Wilson, Paris 16e, métro Iéna )…

Le bon plan « ameublement et habillement » de Marie

J’ai trouvé une solution simple et efficace pour me meubler, si j’ai un logement, et pour m’habiller : les boutiques d’Emmaüs sont là pour résoudre ces problèmes. L’abbé Pierre et ses compagnons ont pensé à ces problèmes pour nous. Bravo !
Exemple : Emmaüs défi, 6 rue Archereau, Paris 19e, métro Riquet.

Le bon plan « fruits et légumes » de Marie

Quel bonheur pour moi d’avoir découvert le marché de Belleville pour les fruits et légumes ! Que dites-vous de venir les mardis et les vendredis vous approvisionner comme moi à la fin du marché, mais pas avant 13h, au moment où tout est bradé. Et à partir de 14h-14h30, vous pouvez remplir vos caddies des fruits et légumes abandonnés par les marchands !

Le bon plan « livres » de Djamel

Si vous aimez lire, pensez à vous inscrire dans les bibliothèques publiques. C’est gratuit (sur présentation de certains documents comme une attestation d’AME ou un pass Navigo, par exemple). Marcher au milieu des rayons, voir les livres de Kundera, Camus ou Spinoza, les lire sur place ou les emprunter, c’est un grand plaisir ! Et on peut même, à la bibliothèque de Nation, par exemple, se connecter à internet pendant deux heures ou au wifi illimité. On peut aussi s’y faire des amis et discuter avec d’autres personnes ! A la cité des sciences, c’est beau, c’est vaste… avec plein de magazines et de livres rares sur l’astronomie, la cosmogonie…

Atelier cuisine: Laumière du 6 Octobre 2012

C’est par une belle journée du mois d’octobre que nous entamons notre atelier cuisine en compagnie de Katia TARDIEU, notre diététicienne et Gwladys SAVIGNAC, notre éducatrice spécialisée. Il se déroule le samedi 6 octobre 2012 de 11 à 13 h 00.

Pour ce jour, il est prévu de faire des gratins.

Tout d’abord, nous nous donnons rendez-vous la veille pour faire les courses.

Quelques femmes se rendent à Leader Price avec un budget de 20,00 Euro à ne pas dépasser. Donc, il nous faut calculer ce que nous allons acheter, car le budget est très serré. Choisir les bons produits est avant tout notre priorité. Et le mari de Katia qui travaille à Rungis, nous offre les légumes pour pouvoir faire les gratins.

Il y a quelques féculents de choisis : les pâtes, des pommes de terre.

Nous nous répartissons en quatre groupes pour effectuer les gratins :

l     Pommes de terre avec steak haché,

l     Pommes de terre avec courgettes,

l     Carottes, blanc de dinde et pommes de terre,

l     Choux fleur et blanc de dinde.

Il nous faut nettoyer le matériel avant tout pour démarrer l’atelier.

Nous laver toutes les mains avant la manipulation des aliments.

Nous effectuons le dispatching des aliments pour commencer la cuisson.

En effet, certains se cuisent directement dans de l’eau avec du sel dedans.

D’autres font sauter quelques oignons dans la poêle pour y faire revenir les courgettes et le steak haché.

Nous avons uniquement précuits quelques aliments pour aller plus vite dans la cuisson au four de nos gratins.

Donc chacune les a précuit, les a mis dans des barquettes individuelles et choisis les différents aliments quelle voulait introduire dans son gratin.

Une femme a préparé pour l’ensemble des participantes une sauce à la béchamel avec 50 g de beurre, un peu de farine et un litre de lait avec un œuf.

Lorsque toutes les barquettes sont finies nous y ajoutons la béchamel et 40 g de gruyère râpé. Avant tout nous prenons soin de préchauffer 10 minutes le four et nous enfournons toutes nos barquettes que nous avons préparées. En tout il y en a 8.

Comme il nous en reste des produits, nous faisons deux salades : une avec des Carottes râpées, oignons,  et l’autre avec des choux fleurs et des pâtes déjà cuites.

Nous apprêtons notre sauce chacune avec ce qu’il nous reste.

En parallèle, Gwladys appareille le dessert qui sera des crumbles avec de la cannelle et du sucre vanillé.

Après tout ce temps à cuisiner, nous avons eu de la chance d’en avoir encore un peu pour nous installer à table, ensemble, et vraiment dégustées nos mets.

Bien entendu nous avons nettoyé le matériel au fur et à mesure de l’avancé de l’atelier : nos casseroles et nos ustensiles.

Christine B.