Que signifie le mot « Emmaüs »?

L’association des compagnons d’Emmaüs dite aussi association Abbé Pierre ou tout simplement EMMAÜS est un organisme qui vient en aide aux plus démunis en France et dans de nombreux pays dans le monde. Cette association créée par l’abbé œuvre dans des domaines comme l’aide aux sans abris et mal logés, le soutien aux personnes pauvres, aux femmes victimes de violences conjugales ou familiales, aux personnes sortant d’incarcération, aux personnes âgées et isolées, etc. Mais que signifie EMMAUS? Quels sens, par cette appellation, ses créateurs ont-ils voulu donner à ses missions? Nous avons cherché à le savoir et souhaitons ici partager le fruits de nos découvertes. Lire la suite

Un nid à Esteville

La_Halte_Emmaüs_d'EstevilleEn Janvier 1954, l’abbé Pierre lance son appel à « l’insurrection de la bonté » afin de venir en aide à tous ceux qui étaient en extrême détresse, leur adressant une invitation qui débordait d’amour, de tendresse et de fraternité en ces mots : « toi qui souffres, qui que tu sois, entre, dors, mange, reprends espoir, ici on t’aime ».

Un cadeau, un château, un nid

Dix ans plus tard, en 1964, le président Charles De Gaulle appela l’abbé Pierre au téléphone pour lui annoncer le don d’un château offert par Georges Lanfry entrepreneur de bâtiment de Rouen. Le château, à Esteville, un petit village pas loin de Rouen, nécessita dix ans de travaux de restauration des propres mains de l’abbé Pierre et de ses 40 compagnons de la communauté des « chiffonniers bâtisseurs ». Lire la suite

Journée de la lutte contre la misère

Le 17 octobre 2012 c’était la journée du refus de la misère où une marché a été organisé à cette occasion. Etmaparole a été présent sur les lieux de LA PITIE SALPETRIERE en passant par le quartier Latin, puis l’Assemblée Nationale jusqu’au Trocadéro c’est à dire en suivant le parcours historique des personnes qui ont vécu l’événement. Vous trouverez ci-dessous l’interview réalisée par Thimoté.

crédit photos jean marc
crédit photos jean marc

Historique

« Un  17 octobre 1987 il ya 25 ans, à l’appel du père Joseph Wesinski, 100.000 défenseurs des droits de l’Homme se sont rassemblés sur le Parvis du Trocadéro, à Paris pour rendre honneur aux victimes de la faim, de la violence et de l’ignorance,pour dire leur refus de la misère et appeler l’humanité à s’unir pour faire respecter les Droits de l’Homme. Une dalle, proclamant ce message,a été inaugurée à cette occasion sur le Parvis des libertés et des droits de l’Homme, là où fut signée en 1948 la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. On peut y lire l’appel du père Joseph : Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère,les droits de l’homme sont violés.S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré.« 

Depuis cette date du 17 octobre de chaque année les personnes vivant en situation d’extrême pauvreté et de précarité, les associations de lutte contre la misère et précarité, les associations de réinsertion sociale se rassemblent dans le monde tout entier pour exprimer leur solidarité pour cette ferme engagement qu’ils ont pris ceux-ci pour respecter la dignité et la liberté de tous les citoyens du monde : voilà d’où est née la journée Mondiale du Refus de la misère qui le 17 octobre 1992 permis au nom de l’ONU sous l’initiative de Javier Perez de Cuellar alors sécrétaire général pour un appel de reconnaissance officielle. Enfin c’est le 22 décembre 1992 que le 17 octobre a été proclamé Journée Internationale pour l’élimination de la pauvreté en Assemblée Générale.

Les Paysans révoltés

La tête de Marie Antoinette a été décapitée avec la guillotine.Cette lame tranchante qui a coupé la tête a bien des bourgeois et malfrats.

Les paysans appauvris ont été obligés de se rebeller contre la reine et le toi.

La femme paysanne n’a plus vu de pain sur sa table, et n’a donc pas par conséquent

subvenir aux besoins de sa famille.

C’était la pénurie de pain, de lait, de viandes.

Elle s’est mise en colère et a décidé  d’assembler tout le peuple français pour leur dire son mécontentement. Ils ont tous été d’accord avec elle. La tête du roi et de la reine était mis a pris.

Une nuit, les paysans français se sont révoltés et sont allés chercher avec cette Marianne rouge de colère, le roi la reine Marie Antoinette pour décapiter leur tête

La guillotine qui est une lame tranchante que le bourreau lâche sur le coup des condamnés va servir a décapiter Marie Antoinette et le Roi.

Radia Bercisse.