Des conseils pour mieux dormir

Les hébergés ont souvent des difficultés avec le sommeil. Leurs soucis remontent souvent la nuit. Les démarchent qui n’aboutissent pas. L’angoisse de se retrouver dehors…

Pour améliorer leur sommeil, je leur conseille de choisir l’heure de se coucher et d’en pas changer. (sans arrêt) et de se réveiller à la même heure de manière à régler leur horloge biologique.

Pour s’endormir : boire une bonne tisane et livre un livre, le même nombre de pages chaque soir.

Pour un sommeil profond, tentez le sport, quatre heures avant de se coucher, ou un bain bien chaud… Éviter l’alcool et bien sûr le café. Et les somnifères. Leur addiction est dangereuse et il est difficile d’en sortir.

Hocine

Une allocation chasse l’autre : la santé en danger

Comme j’ai l’AAH et la majoration « autonomie » mes revenus dépassent de 2€ le barème pour obtenir l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé (ACS). Je n’ai pas droit à la CMU complémentaire. Cela m’embête aujourd’hui. J’ai des soins médicaux à faire, un scanner des cervicales car j’ai de l’arthrose après une chute, et un scanner du nerf optique. Je ne peux pas les faire, ni faire de la kiné. C’est embêtant. J’ai des fourmis dans les bras qui ne partiront pas tant que je n’aurai pas fait de kiné.

On m’a dit : « va voir un ostéopathe ! ». Mais déjà que je n’ai pas les moyens de payer la part mutuelle du kiné, je peux encore moins payer un ostéopathe qui n’est même pas remboursé par la sécurité sociale !

J’ai du faire un recours auprès du directeur de la sécurité sociale. Les éducatrices de l’Espace Familles de Créteil m’ont aidée à écrire cette lettre de recours et à formuler les arguments clés pour cette démarche. Cette situation traîne depuis l’été. J’encaisse, je ne peux rien faire d’autre.

Soraya

L’accessibilité, toute une histoire

IMG_2925
Un ascenseur qui permet d’accéder d’un étage à l’autre

La France a une prise de conscience collective développée mais tardive de l’accessibilité des bâtiments aux personnes à mobilité réduite. Elle s’est dotée d’une loi en 1975 sur le handicap. Chaque président, de Valéry Giscard d’Estaing le père de cette loi, à François Hollande en passant par Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy , a apporté sa contribution à l’amélioration du texte. Forte de son succès, cette loi à permis d’entreprendre beaucoup d’efforts mais bien d’autres restent encore à faire. Lire la suite

Bon plan « beauté »

LA SAPE un espace de beauté et de relookages que Emmaüs Solidarité vient d’ouvrir au 17, rue Bernard Diney Paris 18e. Il a pendu la crémaillère le lundi 29 mai 2015 à 9h00, sous les auspices de la Directrice Générale Adjointe Madame Aurélie el hassak marzorati, assistés par le responsable de cet espace Romain marie, les élus 18éme arrondissement de Paris et leurs invités.

D’où veniez-vous de Paris et d’Île-de-France vous êtes libre de venir définir votre look, style en vous autorisant toutes les extravagances. Car dans le langage de la beauté l’œil n’a qu’une mission d’apprécier la qualité, aux divers articles et divers produits de beauté, aussi bien aux techniques de maquillage : Tels que les coupes vite faites, bien faites. Tout ceci à être belle sans dépenser rien. L’espace vous réserve un accueil sympathique qui rend zen les unes et les autres.

Pour toutes celles et ceux qui souhaitent s’inscrire rapprocher vous, de vos assistantes sociales où de vos travailleurs sociaux.

Clément baniala