Au CHRS Prost on lutte contre la fracture sociale ET la fracture numérique.

Le CHRS Prost
Le CHRS Prost

Le CHRS Prost d’Emmaüs solidarité, au Pré-Saint-Gervais, compte 30 hébergés mais est ouvert à l’extérieur notamment par différents ateliers. Ce qui distingue « Prost », c’est son cyber espace qui fonctionne depuis 2007 et où près de 250 personnes ont été formées à la maîtrise de l’outil informatique.

En partenariat avec la ville du Pré-Saint-Gervais le centre accueille pour des stages d’informatique des Gervaisiens mais aussi des habitants de Pantin et des Lilas qui lui sont adressés par les services sociaux des différentes mairies. Ces stages sont bien sûr ouverts aux hébergés du centre. Tout accueilli ou hébergé d’Emmaüs a d’ailleurs la possibilité de faire ce stage. Il suffit pour cela d’en parler avec le travailleur social référent ou de contacter directement le centre. Lire la suite

Une allocation chasse l’autre : la santé en danger

Comme j’ai l’AAH et la majoration « autonomie » mes revenus dépassent de 2€ le barème pour obtenir l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé (ACS). Je n’ai pas droit à la CMU complémentaire. Cela m’embête aujourd’hui. J’ai des soins médicaux à faire, un scanner des cervicales car j’ai de l’arthrose après une chute, et un scanner du nerf optique. Je ne peux pas les faire, ni faire de la kiné. C’est embêtant. J’ai des fourmis dans les bras qui ne partiront pas tant que je n’aurai pas fait de kiné.

On m’a dit : « va voir un ostéopathe ! ». Mais déjà que je n’ai pas les moyens de payer la part mutuelle du kiné, je peux encore moins payer un ostéopathe qui n’est même pas remboursé par la sécurité sociale !

J’ai du faire un recours auprès du directeur de la sécurité sociale. Les éducatrices de l’Espace Familles de Créteil m’ont aidée à écrire cette lettre de recours et à formuler les arguments clés pour cette démarche. Cette situation traîne depuis l’été. J’encaisse, je ne peux rien faire d’autre.

Soraya

La maraude Emmaus de Vincennes : du bois… à la vie

Houda Benlaïba
Houda Benlaïba

Le bois de Vincennes est situé au sud-est de Paris et s’étend sur 995 hectares. Sur cette étendue, une grande variété d’oiseaux, de petits rongeurs, quelques chats sauvages et de rares et furtifs renards coexistent pacifiquement avec des sans-abri. La Maraude Emmaüs solidarité du bois de Vincennes a pour mission de sortir du bois des personnes souvent considérées par la plupart des gens comme des êtres à part. Nous avons sollicité et obtenu un entretien avec Houda Benlaiba, chef de ce service, afin de découvrir en quoi consiste son rôle. Lire la suite

Le tri des vêtements pour les migrants se poursuit au centre Coustou

Les activités d’Emmaüs solidarité sont très variées à l’égard des pauvres, en l’occurrence les migrants qui sont accueillis en France. L’association les aide temporairement à stabiliser leur vie. Elle a organisé de nombreuses activités, dont l’une est le tri de vêtements qui s’est organisé dans la semaine du 26 au 30 septembre au centre Courtois, situé 4 bis rue Coustou, Paris 18e, avec la participation de nombreux bénévoles. Lire la suite